Les avions de lutte contre les incendies

Dans ce sujet nous allons parler des appareils servant à la lutte contre le feu.
Pour commencer, en France, la lutte anti-incendie aérienne est assurée par la Sécurité Civile qui agit dans diverses autres missions conjointement aux pompiers, au samu ainsi que la gendarmerie.


La France dispose dans sa flotte de lutte contre les incendies de 3 types appareils

Canadair CL-415 fabriqués par Bombardier
Dash 8 également fabriqués par Bombardier
Tracker S-2FT fabriqués par Grumman


Canadair CL-415 

Le CL-415 est l’appareil bien connu de tous que l’on voit très souvent aux journaux télévisés sur les sujets des incendies de forêts.

Pélican_32_Gérard_JOYON_PROT_CANADAIR

Ces appareils peuvent contenir un peu plus de 6000 litres d’eau, et contrairement à ce qu’on pourrait imaginer, tout leur intérieur ne se remplit pas d’eau ! L’intérieur est en fait quasiment vide, il y a 2 réservoirs de 3000 litres qui prennent seulement une dizaine de secondes à se remplir une fois l’appareil sur l’eau.


Dash 8

Le Bombardier Dash 8 est un appareil dérivé de la version civile. Il peut transporter et larguer jusqu’à 10’000 litres d’eau ou de retardant, ce fameux produit rouge, destiné à freiner la propagation d’un feu de forêt.

Bombardier Dash 8 – Photo : Newresid

Comparé au CL-415, il a l’avantage d’avoir une plus grande autonomie, et une vitesse plus élevée. De ce fait, il peut intervenir plus rapidement sur un feu. En revanche il ne peut pas se remplir en se posant sur l’eau, chaque passage nécessitant donc un retour sur une base afin de le remplir.


Tracker S-2FT

C’est un appareil assez ancien, conçu dans les années 50. Il dispose d’un réservoir d’environ 3500 litres et comme pour le Dash 8, il nécessite un retour au sol pour les remplissages. Ces appareils sont moins utilisés comparé aux 2 précédents. Leur retrait est prévu d’ici 2020.

Tracker S-2FT
Tracker S-2FT

Les hélicoptères 

Il faut savoir que la lutte anti-incendie peut également s’opérer à partir d’hélicoptères. Parmi les systèmes qu’ils peuvent équiper, il existe en existe un appelé Bambi Bucket. C’est un réservoir fixé sous l’hélicoptère via des câbles. Les hélicoptères pouvant faire du sur place, ils ont l’avantage de pouvoir se remplir sur n’importe quel plan d’eau, même une piscine !

Charlotte-County-Sheriff-helicopter


Dans le monde il existe encore tout un tas d’appareils servant à la lutte du feu, dont un petit échantillon à voir ci-dessous :


Pour commencer voyons le plus impressionnant, qui risque de vous laisser bouche bée. Il s’agit de l’Evergreen 747 Supertanker, qui comme vous avez du le deviner par son nom est un appareil sur la base d’un Boeing 747. Son réservoir est capable, tenez-vous bien, de contenir 74’000 litres d’eau ou de retardant. Son rayon d’action est tout autant impressionnant puisqu’il dispose d’une autonomie de 6’400 km.
Il y a eu 3 supertanker au total, mais seul un exemplaire est toujours en service à ce jour.

747_supertanker


DC-10 Air Tanker

Le DC-10 Air Tanker est sans surprises un DC-10, utilisé aux états unis. Son réservoir, situé sous le fuselage, est encore loin d’égaler le 747 mais peut tout de même contenir 45’000 litres.

10TANKER


BAe 146

Un BAe 146 converti en bombardier d’eau, utilisé au royaume uni. Il peut transporter jusqu’à 11’000 litres.

Conair-RJ85-first-flight-BAE-Photo


Iliouchine Il-76

L’Il-76 a également reçu sa version bombardier d’eau. C’est un appareil utilisé en Russie pouvant contenir 43’000 litres.

Il-76 – Photo : Shahram Sharifi

Antonov AN-32P Firekiller

L’Antonov AN-32 est à la base un avion de transport civil qui dispose de sa version lutte anti-incendie. Il peut transporter 8’000 litres, et est utilisé comme avion cargo quand il n’est pas en mission contre les flammes.


Erickson Aero Tanker

Ce sont des MD-87 de l’ex constructeur McDonnell Douglass (racheté par Boeing en 1997) utilisés dans le civil qui ont été convertis en avions de lutte anti-incendie. Ils sont utilisés aux états-unis, et peuvent emporter jusqu’à 15’000 litres d’eau ou retardant.


Beriev Be-200

Construit par la société Beriev Aircraft Company, cet avion amphibie (capacité de décoller et atterrir à la fois sur piste classique mais également sur l’eau) a été mis en service en 2003 et peut transporter jusqu’à 12’000 litres d’eau. Il est également utilisé pour de la surveillance maritime, du transport de passagers et de fret, ce qui en fait un appareil assez polyvalent. Il y en a 27 en service dont 22 en Russie, 2 en Chine et en Indonésie, 1 en Azerbaïdjan.

Beriev Be-200

Lockheed HC-130H

C’est une version dérivée de l’avion de transport militaire C-130 Hercules. Il est utilisé aux états-unis et peut larguer jusqu’à 19’000 litres.

Le modèle en photo ci-dessus intègre directement un réservoir dans sa soute, mais il existe un système conçu par la société Aero Union pour le C-130, appelé MAFFS (Modular Airborne FireFighting System), en français : Système modulaire de lutte anti-incendie aéroportéSur la version 1 du système (MAFFS I), un ensemble de 5 réservoirs est placé dans l’appareil et deux buses ressortent par l’arrière de la soute, d’où peuvent être largués les 11’000 litres en 5 secondes.


La version 2 (MAFFS II) n’est composée plus que d’un seul gros réservoir, toujours avec la même capacité totale de 11’000 litres. Cette fois il n’y a plus qu’une seule buse qui sort par la porte de largage des parachutistes, à gauche de l’appareil. Une porte spéciale accompagne le système,permettant de fermer complètement l’appareil, contrairement à la version 1 où la porte de la soute doit rester légèrement ouverte pour laisser passer les buses.

Ces systèmes MAFFS sont utilisés aux États-unis, Colombie, Brésil, Maroc, Thaïlande et au Portugal


Enfin, sachez que les pilotes de ces appareils exercent un métier très complexe, nécessitant des vols à basse altitude, avec souvent des conditions de mauvaise visibilité dues aux fumées, et des reliefs demandant des manœuvres très complexes, avec la prise en compte des vents.

Chaque année, plusieurs pilotes meurent dans des accidents durant la lutte contre le feu.