Comment différencier et reconnaître un Airbus d’un Boeing ?

Comment reconnaître un Boeing d’un Airbus, ou bien quelles sont les différences entre un Airbus et un Boeing ? Ce sont des questions très posées auxquelles nous allons répondre.


Tout d’abord il faut savoir de quelles différences nous parlons. Boeing et Airbus étant des constructeurs et non de simples avions, ils disposent chacun de nombreux appareils différents.

Cet article se décomposera en deux parties :
Partie 1 : Les différences générales entre les deux constructeurs
Partie 2 : Les différences techniques et visuelles


Différences générales

Introduction

Airbus est un constructeur européen dont le siège social est situé en France à Toulouse. Airbus est présent un peu partout en Europe au travers de différents sites fabricant des pièces pour ses avions. On retrouve également une usine d’assemblage aux Etats-unis ainsi qu’en chine. Récemment, Airbus a acquis 51% du programme Cseries du constructeur Bombardier afin d’étoffer sa future gamme d’avions moyen-courriers.

Boeing est un constructeur états-Unien dont le siège social se situe à Chicago. Le constructeur qui a récemment fêté ses 100 ans a fait ses débuts pendant la seconde guerre mondiale avec la construction d’un hydravion, le Model C, apparu pour la première fois en 1917. Boeing emploie à ce jour environ 140’000 personnes.


Différences des cockpits

L’organe principal des avions, à savoir le cockpit, se différencie entre les deux par le manche qui permet de diriger l’avion.
Boeing a opté pour le Yoke sur tous ses avions, une sorte de volant.
Airbus a au contraire opté pour le Sidestick, un petit joystick que l’on retrouve sur tous ses avions. Une exception est faite pour L’airbus A300 et A310, les 2 premiers avions du constructeur qui disposaient à l’époque d’un Yoke.

L’avantage du Yoke chez Boeing est que les mouvements effectués par un pilote feront bouger celui du deuxième pilote en même temps. Dans une situation d’urgence, cela permet de savoir comment agit son collègue ou l’aider dans des manœuvres difficiles de l’appareil.
Les sidesticks sur Airbus sont indépendants, il est donc impossible de ressentir pour un pilote les mouvements que fait l’autre. C’est d’ailleurs un des facteurs qui aurait participé au crash du vol AF447 en 2009.


Différences financières :

Chiffre d’affaires en 2016 :
– Boeing : 90 milliards d’€
– Airbus : 67 milliards d’€

Bénéfices en 2016 :
– Boeing : 5.6 milliards d’€
– Airbus : 3.9 milliards d’€


Livraisons et commandes :

En 2017, Airbus a battu son concurrent avec 1104 commandes, dont 1054 pour son best-seller : la famille A320 qui regroupe les Airbus A319, 320 et 321.
Boeing a reçu 912 commandes en 2017 dont 724 pour son avion le plus vendu du monde : le Boeing 737.

Si Airbus a reçu plus de commandes que son rival en 2017, c’est Boeing qui gagne le match des livraisons avec 763 appareils livrés contre 713 chez Airbus.


Les différences techniques et visuelles

Les avions rivaux :

Dans la guerre Airbus/Boeing, on retrouve en concurrences principalement les appareils suivants :

Airbus A320 vs Boeing 737

Ce sont les deux appareils les plus vendus du monde et les sabres de bataille des deux fabricants. Depuis peu, le combat a pris une nouvelle tournure avec le Boeing 737 MAX et l’Airbus A320 Neo qui se targuent de pouvoir effectuer des liaisons transatlantiques. Relier les villes de province françaises à New-York sera par exemple bien plus facile à l’aide de ces mono-couloirs bien moins chers à l’achat et à l’exploitation que des gros porteurs.

En Novembre 2018, Le Boeing 737 a reçu depuis le tout début 14 183 commandes pour 9 753 livraisons. La famille Airbus A320 compte 14 421 commandes pour 8 512 livraisons.

Quelques caractéristiques autonomie / passagers :


Boeing 747 vs Airbus A380

Ce sont les deux plus gros avions de chaque constructeur. Si le 747 a eu beaucoup de succès à l’époque, sa dernière version, la -8 a eu du mal à se vendre. C’est également la même plaie pour Airbus qui a eu du mal à vendre son A380. Sans la compagnie Emirates qui a commandé 180 des 353 commandes pour ce colosse (51%), Airbus aurait souffert d’une grande perte sur ce programme.
Malheureusement, ces très gros appareils à deux étages et 4 réacteurs impliquent des infrastructures importantes sur les aéroports et des coûts de maintenance assez élevés. Les compagnies rechignent de plus en plus à les avoir dans leur flotte, préférant des avions plus petits du type A350 ou B787.

Quelques caractéristiques : 


Boeing 777 et Boeing 787 vs Airbus A350 et Airbus A330

Dans la bataille du long courrier bi-réacteur il est beaucoup plus difficile de comparer réellement tous ces appareils, sachant que tous disposent de plusieurs variantes… Un avion A pourrait être meilleur qu’un avion B et moins bien qu’un avion C, alors même que ça pourrait être totalement l’inverse selon le besoin précis d’une compagnie. Les critères de choix sont nombreux, par exemple :

  • Quelle distance peut-on parcourir
  • Avec combien de passagers
  • Prix d’achat de l’appareil

Des éléments de choix on en retrouve de très nombreux encore, ce qui fait que se battre pour parler du meilleur avion n’a aucun sens à partir du moment ou l’axe central de la question n’est pas « Pour quelle utilisation ?« .

Voici pour vous faire une idée un comparatif de quelques caractéristiques fournies par les constructeurs pour leurs avions long courriers :

Vous voyez bien que chaque appareil peut avoir des points forts comme des points faibles, et encore, ils ne sont pas tous énumérés.


Reconnaître visuellement un Airbus d’un Boeing

Différencier un Boeing 737 d’un Airbus A320

Dans la partie court / moyen-courrier, Boeing et Airbus s’affrontent majoritairement avec le 737 et l’A320 vus plus haut Pour différencier ces avions on se basera principalement sur les bouts des ailes (winglets) qui sont principalement en forme de flèche sur Airbus et en « sharklets » sur Boeing. Certains nouveaux 737 ont des winglets constitués de 2 ailettes.
Attention, car depuis 2012, les nouveaux avions de la famille A320 possèdent des winglets « sharklets » de mêmes types que ceux des Boeing 737 classiques.

Le nez : pointu et légèrement relevé sur le Boeing, bien plus arrondi sur l’Airbus

Les moteurs : sur l’A320, il est bien rond alors qu’il est légèrement aplati sur le bas du Boeing 737 :


Pour différencier les autres appareils, vous pouvez retrouver nos articles déjà présents sur notre site :

Cliquez-ICI pour Différencier un Airbus A330 d’un Boeing 777

Cliquez-ICI pour Différencier un Boeing 747 et un Airbus A380

Cliquez-ICI pour Différencier un Airbus A321 et un Boeing 757

Enfin, sachez qu’il n’existe pas que Airbus et Boeing dans la partie. Je vous propose de découvrir notre article qui parle des 20 autres constructeurs d’avions de ligne ICILes différents fabricants d’avions de ligne

Pour toutes vos questions, suggestions ou avis, l’espace commentaires est ouvert !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.