Bombardier : Clap de fin pour les avions de ligne

L’aventure des avions de ligne se termine pour le Canadien Bombardier.

Fin juin 2019, MHI (Mitubishi Heavy Industries) rachetait le programme CRJ de Bombardier pour un montant de 550 millions de dollars. Les programmes CRJ550, CRJ700, CRJ900 et CRJ1000 appartiennent désormais au groupe Mitsubishi.

Ce rachat intervient alors dans un contexte des plus étranges. En effet, l’entreprise japonaise développe depuis plusieurs années maintenant le SpaceJet (ex MRJ). Cette nouvelle gamme d’avions allant de 70 à 90 passagers était alors en concurrence directe avec les CRJ700 et 900 dont ils ont fait l’acquisition. Une question se pose alors : ce rachat aurait-il pour seule finalité la dissolution de la concurrence canadienne ?

Mitsubishi Spacejet (ex MRJ)
Mitsubishi SpaceJet (ex MRJ)

Si l’avenir reste incertain, nous pouvons encore espérer voir les CRJ550 et 1000 subsister. Mitsubishi n’ayant pas d’appareils concurrentiels pour ces biréacteurs de 50 et 100 sièges.

La revente de ses programmes : une longue histoire

2016

Malgré la cessation de la production, Bombardier se sépare de sa branche d’hydravions amphibies, destinés à la lutte contre le  feu. Cette cession se fera au profit de Viking Air, une autre société canadienne.

Bombardier : Clap de fin pour les avions de ligne 1
Canadair CL-415 – Photo : stefg74
2017

À cette époque, Bombardier était en plein conflit avec Boeing. L’administration Trump décidait alors d’appliquer 300% de taxes sur les importations de CSeries vendus aux États-Unis. Entre temps, Airbus s’est joint à la partie et a acquis 50.01% du programme CSeries pour un dollar symbolique.

Peu de temps après, on apprenait que la commission du commerce international annulait ces droits de douane. Les deux versions de l’appareil ont depuis été renommées Airbus A220-100 et Airbus A220-300.

Bombardier : Clap de fin pour les avions de ligne 2
Airbus A220 (Ex Bombardier CSeries)
2018

Après les canadairs, Viking Air prend possession des turbopropulseurs Dash 8 Q Series. Le programme Dash 8 a été initié par DHC (de Havilland Canada) en 1984, puis racheté par Boeing en 1988. 4 ans plus tard, Bombardier rachète le programme à Boeing.

Ce sont 30 ans qui séparent ainsi l’acquisition et la vente du programme.

Bombardier : Clap de fin pour les avions de ligne 3
Bombardier Dash 8 Q400
2019

L’année qui signe le renouveau dans la restructuration de la société : le dernier programme d’avion de ligne CRJ disparaît. Il reste tout de même un élément paradoxal dans tout ça car Bombardier annonçait pourtant en ce début d’année l’arrivée prochaine d’un nouvel appareil : le CRJ 550.

Bombardier CRJ 1000
Bombardier CRJ1000
Que reste-t-il chez Bombardier  Aéronautique ?

Via sa filiale aéronautique, le Canadien a fait le choix de se concentrer sur l’aviation d’affaires.

Célèbre pour ses Learjet, Challenger et Global, c’est une nouvelle page qui se tourne pour le constructeur. Récemment, il annonçait le lancement du Learjet 75, venant compléter sa gamme de jets légers.

Malgré cette décision de se concentrer sur l’aviation d’affaires, on note la vente, l’an dernier, de sa division de formation pour l’aviation d’affaires au géant CAE pour un montant de 645 millions de $.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.