Aviation : Comment se passe la visite médicale classe 2 ?

Le certificat médical de Classe 2 est requis pour la délivrance de votre licence de pilote privé (PPL). Si vous vous apprêtez à débuter le pilotage et que vous vous posez des questions sur cette visite, voici quelques réponses sur l’obtention de ce fameux sésame.

Certificat médical Classe 2

1. Où passer sa visite ?

Le certificat médical de classe 2 doit être effectué chez un médecin agréé par la DGAC. Vous trouverez la liste officielle de tous les praticiens en France EN CLIQUANT ICI.


2. Quand passer sa visite ?

Vous pouvez très bien commencer vos cours avant de passer votre classe 2, mais votre licence de pilote ne pourra vous être délivrée sans ce fameux papier.

Il est alors conseillé de passer sa classe 2 avant même de vous inscrire à l’aéro-club, car vous souffrez peut-être d’une pathologie dont vous ignorez la présence. Il serait fort regrettable d’avoir commencé son PPL et se rendre compte que l’on est inapte après de nombreuses heures de vol. En cas d’inaptitude, vous n’aurez rien perdu et vous pourrez envisager d’autres options.


3. A quel prix ?

Les prix varient d’un médecin à un autre. Certains vous factureront 50€, d’autres 70€, d’autres 90€. A vous de vous renseigner sur les tarifs lors de la prise de rendez-vous par téléphone. Vous pouvez également consulter le site de prise de rendez-vous en ligne Doctolib, certains praticiens y affichent leur tarif.

Cette consultation n’est pas remboursée par la sécurité sociale. Cela sera entièrement à votre charge.


4. Quels sont les examens réalisés  ?

Contrairement à la visite pour la Classe 1, celle de la Classe 2 est relativement rapide et assez légère. Il n’y a pas à stresser. Vous aurez un questionnaire de santé à remplir (fourni au cabinet), et le médecin vous posera quelques questions sur votre rythme de vie, sur des pathologies en cours ou passées, vos traitements en cours, etc. Cela ressemble presque en tout point à une visite classique chez votre médecin, elle dure juste un peu plus longtemps (40 min en moyenne). Le praticien prendra votre poids, taille, pouls, tension, vérifiera vos amygdales, votre bouche, vos oreilles, etc.

Vision

Un rapide test de vision sera effectué. Si vous avez une faible correction, cela passera passera même sans lunettes. Vous aurez également un test d’Ishihara pour vérifier votre vision des couleurs. Ce n’est généralement pas éliminatoire mais vous aurez probablement des restrictions comme le vol de jour uniquement. A voir avec le praticien.

test d'Ishihara
Test d’Ishihara : 5 – 2 – 8 – 12
Électrocardiogramme

Cela peut vous sembler impressionnant, mais pas de panique. L’électrocardiogramme (ou ECG) permet d’analyser de nombreuses composantes de votre activité cardiaque. Vous serez alors allongé et le médecin vous branchera des électrodes sur le haut du corps pour environ 2 minutes.

Electrocardiogramme

Analyse d’urine

La partie la moins agréable sera sûrement l’analyse d’urine. Soyez rassurés, vous pourrez normalement faire cela en toute tranquillité dans des toilettes. Veillez à boire assez d’eau 1 ou 2h avant, et de ne pas aller aux toilettes juste avant l’examen pour garder votre précieux . Un récipient vous sera fourni et vous devrez uriner dedans.

A l’aide d’un bâtonnet qu’il plongera dans votre verre de jus, il cherchera une éventuelle présence de sang, du diabète, ainsi que diverses pathologies.

A noter : D’après certains retours, cette analyse ne serait pas systématiquement effectuée.


5. Et ensuite ?

La fin de l’examen peut déboucher sur plusieurs types de résultats :

  • Vous avez réussi

Félicitations, le médecin remplit votre papier et vous le remet directement. Vous pouvez dès lors sortir du cabinet avec un grand sourire et vous la péter auprès de vos potes sur snap.

  • Vous avez réussi MAIS

Il se peut que le médecin vous délivre votre classe 2 mais avec certaines limitations. Celles-ci peuvent être diverses et variées, mais voici quelques exemples :

♦ Une durée de validité plus réduite, donc classe 2 à renouveler plus fréquemment que la normale.
♦ L’obligation de porter des lunettes.
♦ Obligation de la présence d’un second pilote qualifié à bord (vol solo prohibé).
♦ Restriction au vol de jour.

  • Des examens complémentaires sont nécessaires

Le médecin n’est pas spécialiste dans tout ce qu’il va analyser. Il peut par exemple vous orienter vers un cardiologue s’il quelque chose lui semble suspect, afin d’avoir des examens plus poussés, et vous déclarer ou non apte.

  • Vous êtes inapte

Si vous êtes inapte, tout n’est pas perdu. Votre médecin peut transmettre votre dossier au pôle médical de l’aviation civile pour examen. En cas de désaccord, vous pourrez envoyer une lettre de recours auprès du conseil médical de l’aéronautique civile.

Si vous avez épuisé toutes vos tentatives, rien ne vous empêche de vous rabattre sur le pilotage d’ULM qui ne demande pas plus qu’un certificat médical de non contre-indication. Celui-ci est bien moins restrictif, et peut-être délivré par n’importe quel généraliste. Attention toutefois, soyez conscients de vos capacités et ne prenez pas de risques inutiles. Ce n’est pas parce que ce certificat s’obtient plus facilement que votre santé ne représentera pas un danger.

ULM Pendulaire
ULM Pendulaire. Photo : Xavier Bonnafous

6. Quand la renouveler ?

Vous avez moins de 40 ans : Renouvellement tous les 5 ans.
Vous avez plus de 40 ans : Renouvellement tous les 2 ans.
Vous avez plus de 50 ans : Renouvellement tout les 1 an.
Vous faites des baptêmes de l’air : Renouvellement tout les 1 an quelque soit votre âge.

Pensez à consulter avant son expiration. 15 jours à 1 mois semblent être un bon compromis en fonction des délais de prise de rendez-vous.

A noter : Si vous avez entre temps souffert d’une grave pathologie, que vous êtes sous un traitement spécial, ou avez eu un accident, vous devrez reconsulter à nouveau afin d’avoir l’avis d’un médecin agréé aéro. Loin de moi l’idée de vouloir vous décourager, soyez conscient que ce n’est pas parce que vous avez obtenu votre classe 2 une première fois que vous pourrez voler avec toute la vie.

Enfin, si vous avez diverses questions quant aux aptitudes physiques et psychologiques liées à la pratique du vol, n’hésitez pas à profiter de ce rendez-vous pour vous informer. Soyez prudents, et bons vols !

Aérodrome d’Arcachon la Teste-de-Buch LFCH
Aérodrome d’Arcachon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.