Pourquoi Air France commande des Airbus fabriqués au Canada ?

Livrée fictive d'un Airbus A220 Air France
Livrée fictive d’un Airbus A220 Air France

Récemment, la compagnie Air France annonçait la commande d’une soixantaine d’Airbus A220, fabriqués au Canada. C’est sur ce dernier point que les internautes se sont enflammés sur les réseaux sociaux, pointant le fait qu’une compagnie française n’achète pas Français. Parmi de nombreux commentaires, voici une petite sélection que nous allons nous empresser de debunker :

Pourquoi Air France commande des Airbus fabriqués au Canada ? 1

Pourquoi ces avions ne sont pas fabriqués en France ?

Il faut remonter 2 ans en arrière. Fin septembre 2017, éclatait entre Boeing et Bombardier l’un des plus gros scandales entre constructeurs de ces dernières années. L’administration Trump avait décidé d’appliquer une taxe de 300% sur les avions CSeries de Bombardier vendus aux États-Unis, alors que la compagnie Delta Airlines avait annoncé peu de temps avant commander 90 appareils.

En peu de temps, un rapprochement entre Airbus et Bombardier s’est opéré. Dans la nuit du 16 au 17 octobre de la même année, une entente est annoncée entre les deux industriels. Cette entente porte sur l’acquisition par Airbus de 50.01% du programme CSeries. Désormais majoritaire dans le programme, Airbus va en reprendre les rênes.

Pourquoi Air France commande des Airbus fabriqués au Canada ? 2

Début 2018, la commission du commerce international des États-Unis invalidait toutefois les taxes appliquées sur les CSeries.

Les deux appareils CS100 et CS300 auront par la suite changé de nom pour la dénomination A220-100 et A220-300. Outre ce changement, il faut garder à l’esprit que cet avion reste de conception et construction canadienne, mais avait surtout déjà été livré à des compagnies bien avant l’entente entre les deux parties. Le savoir-faire français n’est donc pas transféré au Canada comme peuvent le penser à tort certaines personnes.

Deux lignes d’assemblage

L’Airbus A220 dispose de deux lignes d’assemblage. La première se situe évidemment à Mirabel au Canada, puisque c’est là qu’est implanté Bombardier, et que les CSeries étaient déjà fabriqués avant l’arrivée d’Airbus. Rien d’étonnant à ce que leur assemblage perdure au Canada.

Pourquoi Air France commande des Airbus fabriqués au Canada ? 3

La seconde est encore en construction, à Mobile en Alabama. Après l’acquisition du programme CSeries et alors que les taxes de 300% n’étaient toujours pas annulées, Airbus avait annoncé ouvrir une ligne d’assemblage de CSeries aux États-Unis, auprès de sa ligne déjà existante d’Airbus A320. Cela aurait permis de contourner les taxes d’importation de 300% pour les appareils vendus aux USA.

Même si ces taxes ont été invalidées depuis, la ligne de Mobile ne sera pas abandonnée, bien au contraire.

Les A220 construits là-bas seront uniquement ceux destinés au marché états-unien. Nous n’aurons donc pas d’A220 construits aux États-Unis comme l’ont grossièrement annoncé de nombreux médias.

Pourquoi ne pas créer une ligne d’assemblage en France ?

Juste parce qu’une compagnie française a commandé des appareils ? Voyons, ce n’est pas raisonnable ! On ne construit pas une ligne d’assemblage d’avions comme on construit un cabanon de jardin.

«Mais Airbus est français, alors il faut du Français !» Une belle idée reçue. Airbus est un groupe européen. Désolé de casser ce mythe mais même si c’est le cas d’une bonne partie, tous les Airbus ne sont pas fabriqués en France ! Principalement concerné, l’A320, le best-seller d’Airbus dont la production a largement été répartie afin d’écouler un carnet de commandes qui se chiffre, au 30 juin 2019, à 5.871 appareils restants à livrer.

La demande en A220 est bien inférieure, 551 appareils commandés pour le moment dont 78 déjà livrés. Il en reste alors 473 sur le carnet de commandes. Pas assez pour multiplier les lignes d’assemblage.

Airbus A320 Air France
Airbus A320
Si une partie des avions est quand même fabriquée en France, pourquoi ne pas acheter ceux-là ?

Chaque compagnie a des besoins très précis selon sa clientèle, ses dessertes, son exploitation (maintenance, formation des pilotes, etc.). À la fin de vie d’un avion, le prix d’achat ne représente finalement qu’une toute petite partie de l’investissement. Il serait tout bonnement incohérent d’acheter un avion pour sa nationalité, si celui-ci ne correspond pas aux besoins opérationnels de la compagnie. Un avion se garde 10, 20, 30, 40, 50 ans ! C’est un investissement à long terme, on ne choisit pas un avion comme on choisirait le parfum d’une glace.

La flotte régionale d’Air France / HOP! n’a d’ailleurs pas un historique très français / européen.

Elle se compose de :

  • 9 ATR 42/72, construits à Toulouse, mais dont le programme est à 50% Airbus (Européen et non français on le rappelle), et 50% italien avec Leonardo. Les ATR seront bientôt retirés de la flotte HOP!
  • 25 Bombardier CRJ 700/1000, construits au Canada.
  • 13 Embraer 145, construits au Brésil.
  • 26 Embraer 170/190, construits au Brésil.

Pourquoi Air France commande des Airbus fabriqués au Canada ? 4

Anciennement, au travers de ses filiales régionales, Air France possédait même des Fokker 50/70/100 fabriqués aux Pays-Bas, ou encore des Saab 340 fabriqués en suède. Quant à sa flotte long-courrier, elle compte de nombreux Boeing 777 et 787 fabriqués aux USA. Les résultats d’Airbus sont plus que solides, et le secteur de l’aéronautique tourne déjà à plein régime dans notre pays. Ils n’ont certainement pas besoin d’une demande d’Air France d’appareils fabriqués en France pour bien se porter.

Quelles auraient été les alternatives ?

C’est difficile à dire car aucun avion n’est parfaitement égal à un autre. Si l’un était meilleur que tous les autres dans tous les domaines, il n’en existerait pas toute une variété. Du côté européen, Airbus ne proposait de toute façon aucun appareil offrant des caractéristiques proches du CSeries, et offrant un coût par siège aussi imbattable. Par le rachat du programme, le constructeur a eu l’occasion de compléter sa gamme d’aéronefs sur un secteur où il était jusqu’alors absent.

Au lieu de blâmer les choix d’Air France, admirons plutôt cette initiative qui permettra à notre compagnie nationale d’offrir plus de confort à ses passagers, rajeunir sa flotte, et moins polluer grâce à des avions bien plus écologiques que les générations précédentes.

Airbus A220 Swiss
Airbus A220 exploité par Swiss

One Comment on “Pourquoi Air France commande des Airbus fabriqués au Canada ?”

  1. Et surtout l’A220 sera bien plus moderne et confortable (moins bruyant) que les A319 d’airbus.
    Avec en prime…..
    le celebre motoriste Pratt et Witney qui apparait dans le ciel francais d’AF.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.