Voici l’avion qui a transporté le corps de Johnny Hallyday


Le 10 décembre 2017, le corps du chanteur Johnny Hallyday a été transporté par deux avions, de la métropole vers l’île de Saint-Barthélemy dans les Antilles.
Comme nous allons le voir, la presse nous a raconté tout un tas de bêtises sur son acheminement, j’y reviendrais à la fin.

Le début du voyage a commencé avec ce Boeing 757-200, immatriculé SX-RFA.
L’appareil appartient à GainJet Aviation, compagnie charter grecque.

Cet appareil peut parcourir 8’300 km, et emporter avec lui 62 passagers ainsi que 10 tonnes de bagages. C’est un mini palace volant, mais Johnny lui, a voyagé dans la soute.


Quel itinéraire ?

La 757 a décollé de la piste 25 de l’aéroport de Paris-Le Bourget, le 10 décembre 2017 à 10:10 heure française.

L’avion a croisé entre 37’000 et 40’000 pieds, avant d’atteindre l’aéroport Princess Juliana de l’île Saint Martin.
Il s’y est posé à 18:47 heure française, soit 08:37 de temps de vol pour 6’800 km.

Tracé de l’approche sur l’aéroport de Saint-Martin @ Flightradar24

Comme vous le constatez, et contrairement à ce que tous les journaux et chaînes de télévision ont relayé, l’avion ne s’est pas posé à Saint-Barth !!! En effet, cet aéroport ne peut pas accueillir un tel appareil, car la piste mesure 650 mètres et n’est destinée qu’à quelques petits avions.

Le Boeing 757 nécessite environ 1500 mètres pour atterrir, et la piste de l’aéroport de Princess Juliana, où il s’est posé, mesure elle 2’180 mètres :

Aéroport de Saint-Martin, le 6 septembre 2017 après le passage de l’Ouragan Irma




Le second vol

La dépouille du chanteur a donc été acheminée à Saint Barth (30km à vol d’oiseau de Saint-Martin) à bord d’un avion monomoteur à turbine appartenant à la compagnie St Barth Commuter.
C’est un Cessna 208B Grand Caravan immatriculé F-OSBS.

L’appareil peut transporter entre 7 et 9 passagers, voici sa cabine :


Cet avion s’est posé peu avant 21:00 heure Française (16:00 heure locale) soit presque 11h de temps après le départ du Boeing 757 de Paris.
Ci-dessous on peut voir le corbillard ainsi que le Cessna par lequel est arrivé le cercueil.

Photo : Helene Valenzuela / AFP

C’est également avec ce type d’appareil que les passagers du 757 qui l’accompagnait se sont rendus sur l’île Saint-Barthélemy.

L’aventure s’est terminée le 12 décembre par le retour de ses proches à Paris peu après 06:00.


Vous savez maintenant presque tout sur ce voyage hors du commun.

Pour terminer, je souhaiterais quand même pointer du doigt plusieurs erreurs des médias : 

  • Ils s’empressent d’annoncer l’arrivée du chanteur à Saint-Bath, en montrant des photos du 757 posé à Saint-Martin.
  • Ils annoncent ensuite quelques heures plus tard, une nouvelle fois, l’arrivée de l’avion transportant Johnny à Saint-Barth. Comme si de rien n’était !
  • Les deux avions ayant servi au convoi du corps sont pourtant bien différents, mais tout le monde parle de « L’avion » au singulier. Personne ne semble avoir remarqué la différence de taille. (Mais c’est quoi le titre de ton article alors ? Façon de gagner en visibilité !)
  • Et enfin comme d’habitude, presse grand public et aviation ne font pas souvent bon ménage. Ne croyez pas tout ce qu’on vous raconte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.